foto-Fiona-McGown-8x8-BR

Fiona Mc Gown

Formée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris ainsi qu’à la Musikhochschule de Leipzig, la mezzo-soprano Fiona McGown est une jeune figure montante de la scène lyrique française.

Durant la saison 2016-2017, on a pu l’entendre notamment au Théâtre des Champs Elysées avec l’orchestre Lamoureux, au Théâtre de l’Athénée dans le Pierrot lunaire de Schoenberg, à la Cathédrale Notre Dame de Paris dans le Magnificat de Vivaldi avec l’Orchestre de chambre de Paris ainsi qu’au Festival Européen Jeunes Talents pour un concert de maître aux côtés de Karine Deshayes.

Sa voix chaude et lumineuse, sa curiosité et son enthousiasme à découvrir toujours de nouvelles musiques l’amènent à chanter de nombreux répertoires.
Parmi ses rôles de prédilection, on compte déjà Chérubin dans Les Noces de Figaro de Mozart (festival des Escales lyriques), Second witch dans Didon et Enée de Purcell (Théâtre de l’Athénée et Opéra royal de Versailles), Junon dans Sémélé de Haendel (CNSMDP), Hänsel dans Hänsel und Gretel de Humperdinck (Leipziger Symphony Orchestra) ou encore Fidalma dans Il Matrimonio Segreto de Cimarosa (Philharmonie de Paris).
Elle donne de nombreux récitals de mélodie et lied avec ses partenaires Célia Oneto Bensaïd et Tanguy de Williencourt (Auditorium du Petit Palais, Église Saint Louis des Invalides…). Elle remporte avec Célia Oneto Bensaïd le Grand Prix de la ville de Gordes à l’occasion du Xème Concours International Lied et Mélodie de Gordes.
Elle est par ailleurs créatrice et dédicataire d’œuvres de compositeurs de sa génération parmi lesquels Camille Pépin (« Chamber music », « Dancing Poems »), Fabien Touchard (« Le silence tombe en moi comme un fruit ») ou encore Othman Louati (« La frontière », « Now close the windows and hush all the fields », « L’été de nuit »).

Durant son riche parcours musical, elle a l’honneur de recevoir l’enseignement de Malcom Walker, Elène Golgevit, Regina Werner, Bernarda Fink, Véronique Gens, Christoph Prégardien, Anne Le Bozec, Susan Manoff, Jeff Cohen, Vincent Vittoz, Emmanuelle Cordoliani, Christophe Rousset, Hervé Niquet.

Au programme de cette saison 2017-2018, Fiona enregistre chez Alpha « 1623, Larmes de Résurrection » avec l’ensemble La Tempête, donne un récital autour de Shakespeare au musée de la Cité de la Musique avec Simon-Pierre Bestion, interpète le rôle de la deuxième Camériste dans Le Nain de Zemlinsky à l’Opéra de Lille ainsi qu’à l’Opéra de Rennes, part en tournée en Inde avec Le Poème Harmonique, chante en hommage à Bernstein « Swing Lenny » avec l’Orchestre de Paris à la Philharmonie de Paris…

Au printemps 2018, elle a chanté notamment les « Fanfares Liturgiques » de Tomasi à la Halle aux grains de Toulouse avec le Toulouse Wind Orchestra, et enregistré chez NoMadMusic le premier CD consacré à la musique de Camille Pépin et chanté dans l’émission « Générations Jeunes Interprètes » sur France Musique.

Fiona est lauréate de la fondation Royaumont.